Cycle Météo pour jazz quartet et orchestre

Un chef-d’œuvre de Pascal Tremblay

«Je tiens à t’encourager dans ta démarche. J’ai examiné ton travail et c’est très intéressant. Tu suis une démarche authentique et personnelle et c’est remarquable.»


Jean-François Rivest

Cycle Météo pour Jazz Quartet et orchestre est une œuvre musicale qui abolit toute frontière entre le jazz et la musique orchestrale.

Le répertoire du projet précédent, Lueurs (réf. jazzfaction.ca) était sommairement une réécriture d’œuvres de l’époque impressionniste pour jazz quartet et quatuor à cordes. Cycle Météo pour Jazz Quartet et Orchestre reflète maintenant une suite logique autant dans le travail d’écriture que dans la culture orchestrale du compositeur. Ce n’est ni un orchestre symphonique qui joue du jazz, ni du jazz auquel un orchestre a été ajouté, mais plutôt des compositions orchestrales qui traitent le quartet de jazz comme un des instruments de l’orchestre. Le compositeur Pascal Tremblay est nourri autant par sa passion de toujours pour le jazz que par son admiration pour les compositeurs orchestraux depuis le 19e siècle.

L’écriture et l’instrumentation sont au service de l’œuvre. Tantôt une guitare classique, tantôt électrique avec un son propre ou distorsionné. La batterie avec des balais, bambous ou des baguettes. Le saxophone en improvisation, ou qui prend part à l’harmonisation d’un contrechant pour rehausser un solo de violoncelle. L’écriture est lyrique, plaisante et fondamentalement harmonique, verticale. Ces harmonies émanent d’un vocabulaire jazz, tout comme le format d’écriture qui appartient davantage au jazz qu’aux différentes formes associées à la musique classique.

Son nom «Cycle Météo pour Jazz Quartet et Orchestre» tient lieu de fil conducteur; le projet est constitué de cinq tableaux qui illustrent autant de situations météorologiques dans une succession routinière.

• Motif Caniculaire • Le Catabatique • Front Froid • Accalmie • Les Aurores

Une oeuvre à découvrir

Elle sera jouée le 23 mars 2019 à la Salle Oscar-Peterson de Montréal, avec l’Orchestre symphonique de l’Isle,
direction Cristian Gort.

Cycle Météo pour jazz quartet et orchestre – Instrumentation :

Piccolo 1 – Flûte 2 – Hautbois 2 – Cor anglais 1 – Clarinette 2 – Basson 2 – Perc. 4 – Cors 4 -Trompettes 3 – Trombones 2 – Trombone basse 1  – Tuba 1 – Timbales (3) 1 –  Marimba / Vibraphone 1 – Violons (1) 8 – Violons (2) 8 – Altos 6 – Violoncelles 5 – Contrebasses 4 – Total = 58

Traces magazine

À propos de l'auteur / Traces magazine

Cet article a été rédigé par la rédaction de Traces magazine.

On veut vous entendre :)