Bye Bye déprime

En ces temps où l’adaptation est de mise et l’optimisme manque à l’appel, je vous propose quelques approches afin de contrer les dysphories, qu’elles soient saisonnières ou circonstancielles.

1-Pratiquer l’autodérision

Plusieurs thérapeutes prônent haut et fort cette technique en psychothérapie et ce, à l’échelle planétaire. Mais qu’est-ce que l’autodérision? Il s’agit en fait d’opter pour une touche d’humour face à la perception que nous avons de nous-mêmes, en gros c’est d’être capable de rire de nous, sans pour autant banaliser la situation ou refouler un besoin personnel.

C’est en quelque sorte une forme de dédramatisation, permettant de se rappeler que la culpabilité n’a pas sa place dans notre quotidien lorsque nous sommes à la poursuite du bonheur.  Dans une société où l’anxiété de performance est de plus en plus présente, pourquoi ne pas faire place à cette approche thérapeutique qui est à la base de l’acceptation de soi ?

L’autodérision est en quelque sorte la première étape pour accéder à la paix intérieure.

2-La méthode Ho’oponopono        

Cette méthode, laissant place à une forme de spiritualité, consiste à se parler intérieurement, avec énormément de compassion.  L’acceptation de soi, de ce que l’on ressent, sans reproche et avec douceur. 

Vous avez vécu un événement où vous vous êtes en quelque sorte maltraité psychologiquement, car vous ne vous êtes pas senti à la hauteur ou honnête envers vos propres valeurs?

Pardonnez-vous dans votre for intérieur. Répétez «Je t’aime, je te pardonne» à voix haute, ce qui est plus efficace si je m’en tiens à mon expérience. 

Il peut s’agir d’un conflit personnel, qui vous limite dans votre objectif de l’atteinte du bonheur, créant ainsi de la rumination et du négativisme. À ce moment, ne tardez plus et souvenez-vous ces paroles (écrivez-les et posez la note à un endroit visible): «Désolé – Pardon – Merci – Je t’aime».

3-L’efficacité de l’épuration

Changer son décor et donner au prochain. Cette technique fonctionne à tout coup! C’est assez surprenant à quel point notre environnement a une influence sur notre état d’âme. 

L’accumulation d’objets peut être très nuisible au fil du temps. Certaines personnes vivent ceci comme une perte de contrôle, se laissant embourber de biens matériels divers et inutiles.

4-Tenir un journal

Tenir un journal pour y écrire la gratitude que l’on ressent pour la vie ; pour y décrire nos tourments, les obstacles franchis et quels moyens nous avons utilisés afin de parvenir à une satisfaction personnelle. Mettre par écrit nos peines, nos doutes, nos peurs ; sans se restreindre, sans pudeur, afin que l’effet thérapeutique soit optimal.

5- Rechercher la lumière

La lumière est essentielle, soit celle de l’exposition à l’extérieur, ce qui vous apporte par le même fait votre dose en vitamine D.

Portez-vous bien et que 2021 soit remplie d’amour, de sérénité et d’abondance!

À propos de l'auteur / Stéphanie Walsh

Épicurienne, mélomane, blogueuse, passionnée de l’écriture, du cinéma, de la psychologie et de la bonne table. Hédoniste politisée, amoureuse de la nature. Mon réseau social est ma richesse, ma famille. Franc-parler, aimant analyser les sujets controversés. Critique cinématographique. Diplômée en transcription médicale (DEC), Counseling (Université Laval), esthétique (DEP).

On veut vous entendre :)